Le renouveau du tourne disque : retour en force d’un rétro devenu tendance

Les tourne-disques ont vu le jour au début du 20e siècle. Dans les années 1980 et 1990, ils ont été remplacés peu à peu par les lecteurs CD. Bien que considéré comme un élément rétro, le tourne disque a fait son apparition que son utilisation devient même une tendance. Il continue de captiver l’imagination et de trouver sa place dans le quotidien des gens en faisant vibrer les cœurs des mélomanes et des amateurs de nostalgie. Mais qu’est-ce qui a pu causer le retour en force de cet élément rétro ? Découvrez aussi dans ce texte les caractéristiques et le fonctionnement de ce disque. 

Les causes du retour en force du tourne disque 

Alors que la technologie numérique a longtemps dominé le marché de la musique, beaucoup de gens tournent aujourd’hui vers les vinyles et les tourne-disques afin de profiter d’une expérience d’écoute plus authentique. Certains d’entre eux font des recherches ici pour trouver un tourne disque ancien. Ce retour en forme du tourne disque s’explique par plusieurs facteurs :

Lire également : Fabricant de meuble français : le made in France à l’honneur

  • La qualité audio des vinyles par rapport à celle des formats numériques 
  • L’expérience sensorielle complète 
  • L’aspect esthétique qui l’intègre dans le décor de l’intérieur.
  • Les rééditions des albums classiques et nouveaux pressages dans de nombreuses maisons de disques
  • L’engagement physique qui encourage les auditeurs à écouter l’album dans son intégralité.
  • La tendance rétro qui plonge les auditeurs à une époque plus simple de la musique.   

Caractéristiques d’un tourne-disque 

Le tourne-disque émet du son analogue. Les caractéristiques peuvent varier d’un modèle à l’autre et d’une marque à l’autre. Concernant le type d’entraînement, cela peut être un entrainement direct ou un entrainement par courroie. Dans ce premier cas, le moteur est connecté directement au plateau. Quant à l’autre, le moteur entraîne un plateau via une courroie. 

Côté vitesse de lecture, cela est de 33⅓ tours par minute pour les albums longs, 45 tours par minute pour les singles, voire 78 tours par minute pour les vinyles plus anciens. Certains modèles présentent des bras de lecture automatiques tandis que d’autres sont manuels. Presque sur tous les modèles, la cellule de lecture contient du stylet pour lire les informations audio gravée dans les sillons du vinyle. 

Cela peut vous intéresser : Aesthetic, la boutique qui vous accompagne pour décorer votre chambre

Les tourne-disques modernes sont équipés d’un préamplificateur intégré pour amplifier le signal audio.  Certains offrent même des fonctionnalités, telles que la connexion Bluetooth, le Port SD, la conversion USB, etc.

Fonctionnement d’un tourne-disque 

Un tourne disque requiert un engagement physique, car cela demande un rituel qui inclut certains gestes, dont le choix du disque, le placement de celui-ci sur le plateau et le processus de baissement du bras de lecture sur le tourne-disque. Le disque est centré sur le plateau à l’aide d’un petit axe ou d’un adaptateur. Une fois le tourne disque activé, le moteur entraîne le plateau dans un mouvement rotatif à la vitesse sélectionnée. Les mouvements mécaniques se convertissent en signaux électriques lorsque le stylet suit les variations du sillon. Ces derniers sont ensuite amplifiés pour augmenter de puissance. C’est le signal amplifié qui sera ensuite envoyé vers un amplificateur externe ou directement vers des haut-parleurs.