Comment obtenir une bonne aération à la maison : conseils pour une meilleure hygiène

Bien que nous le sachions intuitivement, la qualité de l'air intérieur est primordiale pour garantir une bonne hygiène de vie. Obtenir un renouvellement d'air constant et adapté à chaque pièce par des systèmes de ventilation efficaces peut être compliqué. Cet article présente quelques conseils simples et pratiques pour assurer une aération optimale à la maison et éviter les problèmes liés à la mauvaise qualité de l'air intérieur tels que la pollution, l'humidité ou encore les moisissures.

L'importance de l'aération dans la maison

L'aération est essentielle pour maintenir une bonne qualité de l’air intérieur, et éviter la pollution. En effet, un air trop pollué ou trop humide peut avoir un effet néfaste sur la santé des personnes qui le respirent, et cela peut causer des problèmes respiratoires ou même des allergies.

A lire également : Comment transformer votre maison avec l'utilisation de l'adhésif mural: astuces ingénieuses et pratiques pour le bricolage

Le renouvellement régulier de l'air intérieur est donc indispensable pour conserver un air de bonne qualité et prévenir diverses maladies liées à la mauvaise qualité de l’air. Il existe différentes solutions pour une aération efficace : depuis les grilles d'aérations jusqu'aux systèmes plus performants tels que la VMC (ventilation mécanique contrôlée).

Les risques pour la santé liés à l'air intérieur pollué

Une mauvaise qualité de l’air intérieur peut être nocive pour les habitants d’un logement. Les substances présentes dans l’air intérieur, comme les poussières, les particules fines ou encore les gaz toxiques, provoquent des symptômes comme des difficultés respiratoires, des fatigues, des irritations cutanées ou encore des allergies.

A lire également : Rénover pour rendre sa maison plus écologique : guide pratique

Les avantages d'un renouvellement régulier de l'air intérieur

Les bienfaits du renouvellement de l’air sont multiples : meilleure hygiène de vie, sans mauvaises odeurs ni allergènes en suspension ; augmentation du confort thermique et acoustique ; apport d’oxygène frais optimisant le fonctionnement cerveau… Autant d’avantages qui font que le processus doit être correctement mis en place afin qu’il ne soit pas nuisible pour votre santé.

Les différentes solutions de ventilation pour une bonne hygiène de vie dans la maison

La ventilation naturelle: ouvrir les fenêtres et portes permettent d'introduire l'air extérieur

La solution la plus simple consiste à ajouter par simple « chauffage-rafraîchissement » : ouvrir fenêtres et portes pendant 10 à 15 minutes par jour (plus fréquemment en cas d'humidité élevée) permet d’introduire de l’air extérieur et ainsi renouveler l'air intérieur. Combiner ce renouvellement naturel de l'air avec un système de chauffage réglable constitue déjà une bonne solution pour assainir son habitat.

La ventilation mécanique : installation d'un système VMC

La ventilation mécanique consiste à installer un ventilateur et des grilles d'aération (fonctionnant sur batterie ou électricité) pour renouveler l'air intérieur et le filtrer, notamment en cas de pollution ou d'humidité excessive. Les appareils sont conçus pour livrer jusque 150 m3 /heure, ce qui est suffisant pour traiter une pièce standard comme un salon, une cuisine ou une salle de bain.

Les grilles d'aération permettent également de limiter les condensations et les mauvaises odeurs persistantes, sans parler du fait que la circulation permanente de l’air peut être bénéfique du point de vue esthétique. Cependant, il faut savoir que le système de VMC nécessite une certaine expertise technique et doit être installé par un professionnel qualifié.

Les avantages et inconvénients de chaque solution

  • Ventilation naturelle: Coût faible; facile à utiliser; pas besoin d’installation compliquée.
  • Système de VMC: Installation plus onéreuse qu’une ventilation naturelle ; Peut-être bruyant ; Obligation de faire appel à un professionnel qualifié.

Comment choisir le système de ventilation adapté à votre logement ?

Les critères à prendre en compte : lataille de la pièce, le niveau d'humidité, le nombre d'occupants

Le choix du type d’appareillage dépend principalement du volume et du type des pièces que vous souhaitez rafraîchir. Pour chaque pièce, il faut donc prendre en compte sa superficie et le nombre d’occupants estimés afin d’adapter le type et la puissance du système demandé.

Il faudra également considérer certains autres facteurs tels que le niveau local d’humidité (plus élevée si elle est proche des zones humides -cuisine, salle de bain...) et le type de mur (mur plein ou vide).

Pour un logement de 50m2 à 80 m2, il est conseillé d’installer une VMC double flux d’une puissance adaptée.

Les consignes de sécurité à respecter pour l'installation du système de ventilation

Lors de l'installation d'un système de ventilation, des consignes de sécurité doivent être prises en compte et respectées afin d'assurer la sécurité et le bon fonctionnement du système. Il est donc important que le professionnel qualifié qui réalise l'installation soit bien informé des points suivants :

  • Utiliser un matériel approprié aux contraintes (température, humidité...) et aux conditions météorologiques locales.
  • Tester le bon fonctionnement du système avant utilisation.
  • Vérifier que tous les équipements sont conformes aux normes européennes.

Les cas où l'installation d'un système de ventilation est obligatoire

Dans certains cas, comme par exemple les habitations qui se trouvent proche des zones humides comme la salle de bain ou la cuisine, ou encore les maisons situés dans des endroits très exposés à la pollution, l’installation d’un système de ventilation est plus que recommandée – elle est carrément obligatoire.

Cela permet notamment d’augmenter le confort thermique et acoustique des occupants, sans parler du fait qu’il peut jouer un rôle essentiel lorsque cette partie de votre habitat est soumise à des actions intenses et pendant une longue durée. Dans ce genre de situation, la mise en place d’une VMC devient alors vitale pour le maintien et la protection de l’air intérieur.

Enfin, il est important de savoir que la plupart des assurances exigent que les installations effectuées soient faites par un professionnel qualifié.